Côte d’azur mon amour 2

Un ami a retrouvé cette article intéressant (de Roger-Louis Bianchini dans Le Point.fr – Publié le 15/08/1998)

Les habits neufs de la Mafia

Son cadavre avait été découvert par un amateur de VTT, en bordure du Var, près de Nice, en novembre 1994. (cf. Côte d’azur mon amour). Ce promoteur et marchand de biens cannois, président d’un club de tennis, avait disparu une vingtaine de jours auparavant. Sa mort demeura longtemps mystérieuse lorsque d’une discussion à bâtons rompus entre policiers français et italiens jaillit la lumière…

Les enquêteurs de la PJ apprirent ainsi que leurs collègues, enquêtant sur un trafic de drogue, avaient intercepté une conversation téléphonique dans laquelle il était question que deux hommes de la ‘Ndrangheta export, la mafia calabraise, se rendent à Antibes pour « faire un coup de cent bâtons ». (cf.Infiltrations mafieuses en France) Or, justement, l’homme d’affaires cannois était allé, ce jour-là, dans cette localité pour effectuer une opération de change occulte portant sur cette somme. Les policiers apprirent que c’était un ami, ancien conseiller financier dans une banque de Monaco, qui l’avait incité à rencontrer « des Italiens » prêts à lui faire gagner 20 % sur le taux officiel (cf.Bourgeoisie mafieuse dans le Nord ). Mais les changeurs étaient des killers à la mode calabraise ; ils conduisirent leur client dans un lieu désert, le tuèrent d’un coup de barre de fer (cf. Violence programmée : définition), l’enterrèrent et disparurent après l’avoir délesté de son trésor, sans doute de l’argent dissimulé au fisc. Son corps n’aurait jamais été retrouvé sans les crues exceptionnelles qui ravagèrent, quelques jours plus tard, le lit de ce fleuve….

Pour lire la Suite…

Share

Laisser un commentaire

*
Faire un don
Search
OGC
Petit dico énervé de la mafia
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités
Site sur la criminalité
Petit dictionnaire énervé de la mafia
Petit dico énervé de la mafia