Café : enjeu statégique pour les mafieux

Au mois de mars 2011, la presse américaine révèlait que le syndicat Laborers Internation Union of North America (LIUNA) avait placé la section 6A (employés de la construction) sous contrôle direct car elle veut isoler Ralph Scopo, manager proche de La Cosa Nostra (cf. De La Cosa Nostra (LCN) : une mafia américaine!) ; information obtenue grâce à Dino Calabro, un capo (chef d’équipe) de la Famille mafieuse des Colombo. Ce mafieux a expliqué que  contrôler le syndicat permettait de bénéficier d’emplois fictifs et même de détourner les fonds de la vente de cafés sur les chantiers….

En Italie, au mois de septembre 2010, on apprend que le clan camorriste des Casalesi, (cf. Une victoire de l’Etat contre les Casalesi) en réalité un cartel de clans dans la province de Casal di principe contragnaient les établissements de débit de boisson et d’alimentation à acheter une marque de café. Les magistrats procureurs ont émis 11 mandats d’arrêt dont Giuseppe Setola, le leader du commando du jeudi noir (cf. « Jammuncenne »).

Le café est donc stratégique pour les mafias des deux cotés de l’Atlantique. Et en France?

 

 

Share

Une réponse à to “Café : enjeu statégique pour les mafieux”

  • gentet dit :

    en france ?

    les mafieux ont un boulevard; une autoroute devant eux

    comment ?
    les charges sociales sont lourdes donc les cafés sont obligés d’ouvrir beaucoup (100 heures par semaine) donc patron pas tout le temps présent

    certains serveurs(ses) chutent et se droguent par vice et débauche; contact est pris avec des truands et hop tape dans la caisse les cafés me manipulant QUE des espèces (au passage ces personnes DEVELOPPE un gout marqués pour les brimades les remarques vexatoires ;la soumission d’autrui; les comportements violents ou intimidant)

    de meme si le gérant est vereux possibilité de blanchir de l’argent en gonflant artificiellement le chiffre d’affaire (que des especes sont manipulées) avec des FAUSSES factures de café à l’appui……………..

    serveurs impossible à renvoyer si cdi/cdd car les prud’hommes condannent SYSTEMATIQUEMENT (meme en cas de vol; faux témoignange de « clients qui boivent gratuit) ça coute au bas mot 15 000 euros par personnes

    résultat :
    - infiltration; possibilité d’expropriation mafieuse par voie de prud’homme;
    entreprise exsangue (vol d’argent de stock etc…)
    - forte probabilité de communication par violence programmée

    les solutions simples elles existent et sont très efficaces:
    - ne pas avoir peur, c’est pas les residus de fonds de poubelle meme de haute lignée qui font la loi;
    - tenir une comptabilité des transparente;
    - etre honnète; ne pas embaucher ET TRAVAILLER beaucoup;
    - faire prendre des responsabilités aux employés qui tiennent des caisses;
    - faire attention à ce qu’il ne soient pas menacé(e)s
    - les gens biens cela existe et c’est meme la majorité
    - avoir confiance dans l’action de la police et de la justice car OUI c’est efficace et ça marche

Laisser un commentaire

*
Faire un don
Search
OGC
Petit dico énervé de la mafia
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités
Site sur la criminalité
Petit dictionnaire énervé de la mafia
Petit dico énervé de la mafia