Journée de la femme 2012 : le courage de témoigner

  »Megghiu na figghia morta i na figghia disonorata »  : Mieux vaut une fille morte que déshonorée

Propos tenus par le père de Simona

 Maria Concetta Cacciola mafiaElle 24 ans et la vie encore devant elle. Simona habite à Melicucco  ; une ville près du port de containers de Gioia Tauro, non loin de la second villa Scarface mais aussi du plus grand centre commercial de la région… (cf Vengeance transversale ou conséquence de la mondialisation?). Elle est déjà mariée à un homme qui travaille dans le nord de l’Italie. Elle a un enfant de 4 ans mais s’ennuie. Elle utilise Facebook comme les mafieux de sa génération (cf. Trahi par Facebook). Elle rencontre un homme au point d’avoir une relation extraconjugale avec un électricien automobile de Gioia Tauro. Sa famille l’apprend et les surprend dans sa propre maison. Le jeune homme s’enfuie en voiture et le père et le frère de Simona le poursuivent. Elle fait de même et aperçoit son père un pistolet à la main en discussion avec l’amant. Puis, elle est éloignée et l’amant ne reaparaitra plus. Sa déposition devant les carabiniers va leur permettre de placer des écoutes et d’inculper le père et le frère. Domenico a été arrêté, Antonio est en fuite et Simona et son fils ont été placés sous protection, loin de la Calabre pour éviter la violence programmée. Elle n’est pas une collaboratrice mais un témoin de justice (distinction dans le Petit Dictionnaire énervé de la mafia)

Il n’y a peut-être même pas de dynamique mafieuse dans cette évènement (idem Antonino, 3 ans : victime « collatérale ») mais cela est révèlateur d’une mentalité mafieuse qui transpire et du courage des ses femmes de briser l’omertà.

Déjà en 2011 : Histoires de femmes dans la mafia et Journée de la femme 2011 : le courage de collaborer avec la justice, ces femmes ont montré qu’il n’existe pas d’autres alternatives à celle de l’état de droit. Et ce même si parfois, cela est tellement éprouvant que le pire arrive. Maria Concetta Cacciola a témoigné contre sa famille et s’est suicidée (après être revenue sans autorisation embrasser ses enfants dans la ville d’origine). Leo Garofalo a fait de même et le clan l’a assassiné et a dissous son corps dans l’acide (cf.  Quitter le programme de protection : mauvaise idée!

Chapitre Femmes et mafia dans Petit Dictionnaire énervé de la mafia

Share

Laisser un commentaire

*
La mafia de A à Z
Recevez chez vous le livre dédicacé : "la mafia de A à Z" contre 18 euros en cliquant sur le lien suivant
PayPal Logo
Search
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités