Inchiesta Corse : la vidéo

Le Petit dictionnaire énervé de la mafia dans Le Monde

Invité de l’émission Inchiesta de France 3 Corse (cf. Corse : mafia ou pas mafia? That is the question!, mafias.fr a tenté, autant que faire se peut, de ne pas faire l’amalgame avec ce qui se passe en Corse (« une dérive mafieuse ») et la situation italienne. Mafias.fr s’intéresse à la Corse (cf. Un deuxième élu assassiné en Corse ) et Violence programmée en Corse et il semble que les Corses s’intéressent à mafias.fr :-) comme au Petit dictionnaire énervé de la mafia (en vente chez Ethicando 6 rue de la Grange aux Belles 75010 Paris ou Amazon)
Voici la vidéo avec les seuls propos de mafias.fr afin de respecter le droit à l’image de chacun… cela fait un peu mégalo. Dsl :) Pour la totalité de l’émission : cliquez 

Share

2 réponses à to “Inchiesta Corse : la vidéo”

  • Stéphane Mortimore dit :

    S’il y a bien quelque chose de spécifique à nôtre pays c’est qu’il se croit spécifique justement. Ou plus exactement il est apparemment dans l’ADN des institutions françaises, depuis la révolution française, que notre pays est si au-dessus de la morale humaine, ou plus exactement au-dessus de tout soupçon, puisque nous sommes les fameux « inventeurs » de la déclaration universelles des droits de l’homme. Ainsi fait, la République Française, un pays si organisé, structuré et centralisé ne peut réellement abriter de mafia, locale ou extra territoriale Pourquoi ? Eh bien parce que c’est la France pardi…
    Mémé Guérini ? Du folklore locale, Vito Génovese et la French Connection, toujours du folklore, les maires Jacques Médecin père et fils, Gaston Deferre, pas de preuves et encore du folklore, la collusion état/voyou avec le SAC, de l’histoire ancienne, comme Charles Pasqua d’ailleurs. La préfecture de paris sous la main mise du réseau Corse (Eagle 4 si tu me lis…) encore du folklore… cette prostitué entendu un jour à Pigalle « tu peux te foutre de la gueule des marseillais si tu veux mais pas de moi » encore et toujours du folklore. C’est sans doute ce même folklore qui fait de la France à la fois le pays le plus répressif d’Europe en matière de cannabis et qui en même temps, est le plus gros consommateur. Et Gayraud qui rapporte l’existence d’une décine dans l’Isère en 2004, tandis que moi on me confirme la présence de Cosa Nostra ou affidés en plein coeur de Lyon (confirmé pas par des policiers…) toujours du folklore, des légendes, on voit trop de film… Pourquoi par exemple on ne s’interroge jamais sur l’arsenal de guerre du FLNC ? Pourquoi on ne se questionne jamais sur la quantité astronomique d’attentat sur des maisons vides, en corse, des commissariats où personne n’est jamais blessé. Sur la présence non moins astronomique d’arme de poing en Corse (oui la tradition je sais, le folklore)Pourquoi on ne se demande pas comment la bande de la Brise-de-Mer (aujourd’hui la Méditerranée, bar à chicha, lieu de culte des caïds de cité)peut brauer l’UBS et continuer actuellement de vauer à ses occupations. Pourquoi on ne se demande jamais comment les Hornec tiennent le pavés depuis si longtemps ? Le trafique de blonde dans les années 50, on l’oublie aussi ? Quand est-ce que la France arrêtera, en étant au coeur géographique de l’Europe de penser que la mafia, turque, sicilienne,napolitaine, etc ne connait pas sa géographie ?

Laisser un commentaire

*
Faire un don
Search
OGC
Petit dico énervé de la mafia
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités
Site sur la criminalité
Petit dictionnaire énervé de la mafia
Petit dico énervé de la mafia