Mafias.fr au CNAM vendredi 29 mars

The organisation of transgression: formalising the informal?

Voir le petit dictionnaire énervé de la mafia

CNAM de Paris

Sur un registre délibérément interdisciplinaire, aux points de rencontre de l’économie, des sciences de gestion, du droit et de la science politique, cette journée vise à comprendre, au travers d’études de cas (sur les pays du Nord, du Sud et les relations de coopération) et d’analyses plus globales, comment s’organise la transgression et dans quelles conditions l’informel parvient à se formaliser. Quels sont les modes de gestion managériale des activités illégales ? Quel est le travail accompli par les entrepreneurs de l’économie informelle et/ou leurs soutiens pour normaliser et normer leur champ d’activité ? Quelle forme prennent innovation et apprentissage dans ces domaines si particuliers ? En d’autres termes, qu’est-ce  qui fait évoluer la zone-frontière de délimitation et de définition du formel et de l’informel ?

Programme

9h30 – 10h : Accueil des participants

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté)

Présentation de la journée

Atelier 1 : Définitions multiformes de l’informel

Salle des conseils (accès 37, 1er étage, 2 rue Conté) 10h – 11h15..

Atelier 2 :Organisations sociales de la transgression

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté) 10h – 11h15

- Claude LEGRAND, CEREGE/Université de Poitiers

« Transgressions ordinaires et organisées dans le sport contemporain »

- Karim MEDJAD, professeur au Cnam/LIRSA

« La société civile, acteur informel de l’économie formelle »

- Fabrice RIZZOLI, FLARE France, et Niccolò MIGNEMI, docteurs de l’EHESS (CRH – ERHIMOR)
« La réutilisation à des fins sociales des biens mal acquis en Italie : De l’informel mafieux au formel citoyen »

Atelier 3 : Management de l’informel

Atelier 4 : Formalisations en cours

Amphi G. Planté (accès 35, 1er étage, 2 rue Conté), 14h30 – 15h45

- Giovanni MOLANO-CRUZ, Universidad Sergio Arboleda (Colombie)

« Les récentes propositions latino-américaines de « lutte contre la drogue »: transfert d’une problématique ou transgression des normes internationales ? »

- Fabrice RIZZOLI, FLARE, et Laurent APPEL, membre de l’Observatoire Géopolitique des Criminalités, coordinateur pour la réforme de la politique des drogues de l’association ASUD
« Le cannabis social club (club privé de consommateurs) : un exemple intelligible de régulation de l’informel ? »

- Rosaline Dado WOROU, ENEAM, Université d’Abomey-Calavi

« Secteur informel ou formalisation de la tricherie au Bénin ? »

… la suite

Share

Laisser un commentaire

*
La mafia de A à Z
Recevez chez vous le livre dédicacé : "la mafia de A à Z" contre 18 euros en cliquant sur le lien suivant
PayPal Logo
Search
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités