Archive pour la catégorie ‘‘Ndrangheta, mafia calabraise’

Antonello Mangano auteur de « Zenobia » à Paris

Jeudi 5 décembre 2013

19h

MARCOVALDO LIBRERIA-CAFFE

au 61, rue Charlot – 75003 – Paris

Antonello Mangano, journaliste et fondateur du site terrelibere.org, présente son dernier livre :

Zenobia

Dalla Salerno-Reggio Calabria ai cantieri del Nord. Il laboratorio dei rapporti tra ‘ndrangheta e imprese

Rencontre en italien modérée par Silvia Caccia de Libera France

Le pape en danger de mort?

… à condition que la mafia ne soit pas seule à vouloir sa mort…

Dans une interview du Fatto quotidiano (cf. Mafias.fr dans « Il Fatto » ) repris dans le Point sans jamais citer la source (ici), le procureur antimafia, Nicola Graterri (photo du bureau et cf. United of colors of dealers) affirme que la mafia calabraise est prête à faire un « croche-pied » au pape.

« Le Pape est-il menacé par la mafia ? Le procureur de Reggio de Calabre, tout au sud de l’Italie, met en garde :
 « Le Pape François veut nettoyer les institutions financières du Vatican. Les mafieux qui recyclent l’argent de la criminalité grâce à des connivences de l’église s’inquiètent. J’ignore si les parrains ont les moyens de faire quelque chose contre le pape mais je sais qu’ils y pensent. Le danger est réel. »
Et les 3 minutes du journal de D8 :

Ce n’est pas parce que la mafia existe toujours qu’il faut douter des moyens antimafias italiens

Voir confiscation dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia

La maison du Jazz à Rome ancienne maison d'un gangster romain

Un commentaire souvent fait :  » vous militez pour des outils antimafias italiens mais la mafia existe toujours ne Italie » :

Réponse : « Vous avez raison de douter mais la confiscation administrative commence en Sicile en 1982.

30 ans après, la mafia sicilienne ne tue plus.

1 800 morts entre 1978 et 1982 et aujourd’hui rien.

Certes, la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise, est encore puissante mais est-elle plus ou moins puissante depuis que la villa du boss Mazzaferro de Gioia Tauro est une caserne de Garde des finances (cf. Antimafia redistributive)?

La mafia calabraise est-elle plus au moins puissante que depuis que le café de Paris à Rome n’est plus au main du clan Alvaro? (cf. Antimafia redistributive )

La mafia calabraise est-elle plus ou moins puissante depuis qu’il y a une coopérative agricole sur les terre de la ‘ndrine Mammolitti (cf Antimafia redistributive)?

Est-elle plus au moins puissante depuis qu’il y un atelier de mode antimafia en Calabre avec un show room à Milan (immeuble confisqué à une clan cf. Antimafia redistributive ?

Enfin est-elle plus ou moins puissante depuis qu’il y a un centre handicapés dans la villa du clan Torcasio de Lamezia terme (cf. Antimafia redistributive )

Alors, la mafia est plus puissante avant ou après les mesures antimafias?

Le concept de « narco-comptoir » cité sur BFMtv

Comment vous ne le savez pas, j’ai inventé le concept de narco-comptoirs pour les mafias italiennes (cf.  publication revue OGC). Et hop Super Harold dans sa chronique géopolitique a utilisé ce terme pour l’arrestation de Roberto Pannunzi, le «Copernic de la cocaïne». Mais qui a bien pu lui souffler? :)

 

Roberto Pannunzi, le «Copernic de la cocaïne» de retour en Italie

PanunziIl est considéré comme l’un des plus grands trafiquants de cocaïne du monde. L’Italien Roberto Pannunzi a été arrêté jeudi 4 juillet en Colombie, avant d’être expulsé (cf.Un mafieux calabrais arrêté à Medellin (Colombie). Il est arrivé hier samedi sous escorte policière en Italie. Selon les autorités italiennes, ce chef mafieux est le seul à pouvoir organiser l’achat et la vente de cargaisons de plus de trois tonnes de drogue. Histoire de son ascension.

La cavale de Roberto Pannunzi aura duré un peu plus de trois ans. Condamné en Italie à seize ans et demi de prison pour trafic de stupéfiants, il était parvenu à deux reprises à se faire la belle, la dernière fois en 2010 alors qu’il était en résidence surveillée en raison de problèmes cardiaques.

Sexagénaire, ses ennuis de santé ne l’avaient en tout cas pas empêché de reprendre du service, et de s’imposer comme le plus grand négociant de cocaïne au monde.

Sans être formellement affilié à un clan mafieux, Roberto Pannunzi était l’intermédiaire de référence entre le cartel de Medellin et les parrains mexicains d’un côté et, de l’autre, la ‘Ndrangheta calabraise et la Cosa Nostra sicilienne.

Le courtier des trafiquants

Ce qui fait dire à l’écrivain Roberto Saviano, l’auteur de Gomorra, que Roberto Pannunzi n’était pas à proprement parlé un boss de la mafia, mais plutôt un « broker », c’est-à-dire un courtier, qui a su inventer de nouvelles formes de trafic et s’adapter comme nul autre aux évolutions du marché, au point de le surnommer « le Copernic de la cocaïne ».

Du côté des magistrats italiens, on se réjouit bien sûr de la capture de Pannunzi, mais on espère cette fois qu’il ne sera pas placé en résidence surveillée. Un procureur calabrais a confié : « C’est épuisant de devoir faire à chaque fois le tour du monde pour le retrouver. » C’est normal, les mafieux ont créer narco-comptoirs en Amérique latine.

Mafias.fr invité du festival du livre sur les mafias

Voir Antimafia dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafia

Contre les mafias : le livre

Depuis 2011 et chaque année, c’est la fête du livre sur les mafias. A Lamezia Terme en Calabre, le festival TRAME est le premier évènement culturel en Italie dédié aux livres sur les mafias. Du coeur de la Calabre arrive l’envie de dénonciation et de réveil des conscience à l’aide d’Atelier de travail et rencontre avec les auteurs engagés dans la lutte contre les orgnisations criminelles. TRAM Festival est la voix d’une Italie qui ne veut pas rester dans le silence.

Mafias.fr (aprés « Il Fatto » et il projet PON), il TRAME :)

us pouvez retrouver toutes les infos en cliquant sur ce lien TRAME Festival

Voici le programme :

Sabato 22 giugno

ore 11.00 – Palazzo Nicotera
Rassegna stampa
col giornalista Francesco Vitale

ore 17.00 – Palazzo Nicotera
Voir Antimafia dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafiaDa Genova a Marsiglia: la mafia preferisce il mare
Marco Grasso, Matteo Indice, Fabrice Rizzoli,
coordina Francesco D’Ayala (giornalista)
(Marco Grasso, Matteo Indice, A meglia parola – Liguria Terra di ‘ndrangheta,
Ed. De Ferrari
Fabrice Rizzoli, Petit dictionnaire énervé de la mafia, L’opportun Eds De)

ore 17.30 – Chiostro San Domenico
Indagine su mia madre
Salvo Palazzolo, Alessio Cordaro, coordina Francesco Vitale (giornalista)
(Salvo Palazzolo, Alessio Cordaro, Se muoio sopravvivimi, Melampo)

ore 18.30 – Palazzo Nicotera
Spazio ossigeno – L’informazione che sfida le minacce
Franco Oddo, Giovanni Taranto, Michele Inserra, coordina Alberto Spampinato

ore 19.00 – Chiostro San Domenico
Un uomo molto cattivo
Lo scrittore Giuseppe Di Piazza ne parla con Giulia Innocenzi (giornalista)
(Giuseppe Di Piazza, Un uomo molto cattivo, Bompiani)

ore 20.00 – Piazzetta San Domenico
La nostra guerra non è mai finita
Il giornalista Giovanni Tizian ne parla con PIF (regista)
(Giovanni Tizian, La nostra guerra non è mai finita, Mondadori)

ore 21.00 – Chiostro San Domenico
Calabria, buco nero della notizia
Fabio Tamburini (Direttore Radio 24), Marino Sinibaldi (Radio 3)
e Goffredo Buccini (giornalista) ne parlano con Aldo Varàno (giornalista)

ore 21.30 – Palazzo Nicotera
Autobiografia di un figlio del Bronx
Il produttore Gaetano Di Vaio ne parla con Gabriella Gallozzi (giornalista)
(Gaetano Di Vaio, Guido Lombardi, Non mi avrete mai, Einaudi)

ore 22.00 – Piazzetta San Domenico
Quelle in prima linea: le sindache antimafia
Goffredo Buccini, Elisabetta Tripodi (sindaco di Rosarno),
Maria Carmela Lanzetta(sindaco di Monasterace), coordina Gaetano Savatteri
(Goffredo Buccini, L’Italia quaggiù. Maria Carmela Lanzetta e le donne contro
la ‘ndrangheta, Laterza)

ore 23.00 – Palazzo Nicotera
PIF con i suoi testimoni
Pico Di Trapani, Giorgio Scimeca (imprenditore), coordina PIF (regista)
(Pico Di Trapani, Viaggio in Sicilia, Navarra)

ore 24.00 – Piazza Sacchi
Musica contro le mafie
Federico Cimini

ore 24.00 – Palazzo Nicotera
Cinema di mezzanotte: Placido Rizzotto
un film di Pasquale Scimeca

France 3 Côte d’Azur : « le clan des Calabrais »

Communiqué de presse : « Le clan des calabrais »

Voir 'Ndrangheta dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafia

Lutter contre la «‘Ndrangheta», la mafia calabraise, c’est lutter contre l’invisible, l’impalpable… (cf. Présences mafieuses en France)

Et même si les états ou les sociétés civiles parviennent à s’en approcher, la ‘Ndrangheta a bien souvent une longueur d’avance.

Inverser cette tendance, voilà les objectifs que se sont fixés les témoins de notre enquête. Une croisade contre le mal mafieux… (cf. Côte d’azur mon amour 2)

‘Ndrangheta : l’omerta brisée

Un reportage de 26’ de France Montagne – Adrien Gathe – Richard De Silvestro – Montage-graphisme : Alexandre Taba Traduction : Josette Sanna – Violette Del Veccio

Bordighera, une petite ville italienne à quelques kilomètres de Menton.Seule contre tous, une conseillère municipale s’est dressée contre l’une des plus vieilles organisations mafieuses italiennes, en brisant la loi du silence. Désormais, sa vie ne sera plus jamais la même. Depuis trois ans, elle vit sous la protection de la police italienne. C’est le prix à payer pour avoir fait trembler la ‘Ndrangheta.

‘Ndrangheta : un cancer mafieux

Un reportage de 26’ de France Montagne – Adrien Gathe – Richard De Silvestro – Montage-graphisme : Alexandre Taba Traduction : Josette Sanna – Violette Del Veccio

La mise sous tutelle de Bordighera et de Vintimille par l’Etat italien, a dévoilé la main mise de la mafia calabraise en Ligurie (cf. Mafias.fr dans « Quoi » : l’actu expliquée).

Un système révélé par l’arrestation des frères Pellegrino, entrepreneurs BTP en Italie, mais aussi en France. Trois des quatre frères ont été jugés en septembre 2011 par la justice italienne. Ils ont été reconnus coupables de menaces de mort, de corruption, de tentative d’extorsion, d’exploitation de la prostitution et d’association mafieuse. Un séisme judiciaire, dont les failles laissent entrevoir un mal qui gangrène la Côte d’Azur (cf. Mafia sur la côte d’azur).


« Le clan des calabrais » (EDR – 24.05.2013) par france3cotedazur

France 24 : un petit sujet

Voir 'Ndrangheta dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafiaFrance 24 fait un petit sujet. Mes remarques en rouge :
Ces dernières années, la ‘Ndrangheta est devenue la plus importante et la plus redoutée des quatre organisations du crime en Italie (là, il faut citer mafias.fr qui en parle gratuitement depuis 2008), devant la Camorra dans la région de Naples, la Cosa Nostra (« Cosa nostra » sans l’article défini) en Sicile et la Sacra corona unita dans les Pouilles. Spécialisée dans le trafic de drogue, l’organisation s’est mondialisée. Notre reporter a enquêté en Calabre au cœur de la région où la pieuvre est enracinée (mais c’est un reportage animalier? :-) ….  Et le Petit dictionnaire énervé de la mafia?

La vidéo est vraiment bien, cliquez France 24

 

Un mafieux calabrais arrêté à Medellin (Colombie)

Voir 'Ndrangheta dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafia

Papy cocaïne

La police colombienne, en coopération avec les Carabiniers italiens, a arrếté Santo Giuseppe Scipione, 80 ans, à Medellin. « Papi » né à San Luca (cf. Fin de la faida de San Luca) et recherché depuis 2006 par la police italienne est un courtier en drogue : un « broker » de cocaïne, faisant le lien entre les fournisseurs colombiens et les clans calabrais (cf. Joint venture Bolivie-Calabre?). La justice italienne l’avait condamné en mai 2012 à 15 ans de prison pour son rôle dans l’opération « Decollo » (cf.‘Ndrangheta export).

Santo Scipione vivait depuis longtemps à Monteria en Colombie où se trouve une importante diaspora italienne à l’instar de Salvatore Mancuso, ancien leader des Autodéfenses Unies de Colombie (actuellement en prison aux Etats-Unis). C’est le 2ème broker arrêté en une semaine li (cf. La preuve par l’exemple)

Cf. Les narco-comptoirs des mafias italiennes en Amérique latine

Quelques éléments historiques de géopolitique

Par Fabrice Rizzoli

Voir géopolitique dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafia

Les acteurs criminalisés qui  prospèrent  dans certains territoires précis dérogent totalement aux règles du système légal. Pour contrôler le secteur concerné, ils imposent mêmes leurs règles à la collectivité.

Cependant leurs réseaux et les flux de diverses natures qu’ils véhiculent s’articulent, et sont relayés, bien au-delà des frontières de ces espaces de non-droit, capables même de se projeter et d’opérer à l’échelle transnationale. C’est ce qu’illustre l’article de Fabrice Rizzoli sur les « narco- comptoirs » latino-américains des mafias italiennes.

La série de visuels de cette enquête principalement historique met en évidence la persistance dans le temps entre organisations mafieuses des deux côtés de l’Atlantique, et l’étendue des liens tissés depuis des dizaines d’années. Cliquez : Revue OGC

30 avril 1982 : Pio Latorre, le père de la confiscation avec le cinéma itinérant antimafia

Voir "confiscation" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia

De la prédation mafieuse à l'intérêt général

En 1980 un député communiste, Pio La Torre, proposait une loi géniale contre les mafias : l’association mafieuse. Il proposa aussi une loi de confiscation révolutionnaire contre les mafias (expliqué dans le Petit dico vénère ou Ici). La loi de confiscation préventive (administrative) sera promulguée en 1982 après son assassinat. Puis, en 1996, la société civile obtiendra la redistribution de ces biens (cf. L’arme qui peut tuer la mafia : la réutilisation des biens confisqués). Voici le résultat : la maison des mafieux transformée caserne de la Garde des Finances à Goia Tauro (cf.Le port-conteneur de la ‘Ndrangheta).

Retrouver la dernière vidéo (tous les autres sur le site de FLARE France à droite qui montre le pouvoir de la confiscation-restitution. Ici, il s’agit d’une série de documentaires sur l’huile d’olive en méditerranée (Grèce, Espagne…) et sur l’Italie, 18 minute d’huile d’olive antimafia.

 

Et financez la venue du cinéma antimafia en France

avant le 21 mai 2013

Voir "cinéma" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia

A Paris? Oui mais il faut participer :)

Pour venir à Paris mais aussi à Marseille et à Duisbourg, Cinemovel a besoin de 5 000 euros.

Vous pouvez contribuer à l’aide de la plateforme KissKissBankBank.

En échange d’un service :

- 5 euros et votre nom sera cité sur le site internet

- 15 euros : l’affiche

- 35 euros : le DVD de la campagne…

Vous avez jusqu’au 21 mai. Après cette date, si Cinemovel n’a pas récolté 5 000 euros, l’argent sera rendu aux contributeurs.

Cliquez : Cinéma antimafia

Faire un don
Search
OGC
Petit dico énervé de la mafia
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités
Site sur la criminalité
Petit dictionnaire énervé de la mafia
Petit dico énervé de la mafia