Articles avec le tag ‘bourgeoisie mafieuse’

Arrestations anti-mafia massives dans la province de Palerme le 16 mars

See original image

Les photos des prévenus

Dans la nuit du 15 au 16 mars, le Ros (Groupe d’opérations spéciales) et la brigade de carabiniers de Monreale ont procédé à l’arrestation de 62 cadres de la « nouvelle » Cosa nostra dans la province de Palerme, en Sicile. Parmi les prévenus figurent tout particulièrement Mario Marchese et Gregorio Agrigento, deux « parrains » octogénaires rivaux fidèles de Toto Riina dans les années 1980 maintenant à la tête de la Cosa nostra  dans la province, ou encore Alfredo Giordano, directeur de la salle du théâtre Massimo de Palerme.

Bien que ce dernier n’affirme entretenir que des relations d’amitié de longue date avec les autres prévenus, cette opération met l’accent sur une réalité toujours bien présente : celle d’une bourgeoisie mafieuse qui conditionne le tissu commercial et entrepreneurial sicilien, et force un consensus social par le biais d’investissements dans l’économie locale, du racket, et de la menace.

A l’issue de cette opération, les autorités ont saisi des terrains et locaux commerciaux détenus par la famille mafieuse des Pullarà, l’entreprise Di Marco Marmi appartenant à Francesco di Marco, ou encore quatre entreprises de bâtiment dont la valeur atteint 600 mille Euros.


 En août 2015, les autorités avaient déjà arrêté 11 personnes qui avaient l’habitude de communiquer avec Matteo Denaro, le chef de la Cosa nostra.

La mafia de A à Z : le livre « vendetta »

couv1-mafia18 mois après la sortie du Petit dictionnaire, il n’y avait déjà plus d’exemplaires… encore plus énervé -:)

Voilà la vendetta de mafias.fr, une revanche non violente :-)

La mafia de A à Z

162 définitions
De A comme « Accumulation du capital » à Z comme « Zoomafia »

Un nouveau livre avec Tim Buctu éditions

Pour se le procurer :

Tim Buctu éditions

– Dans vos librairies à commander

– Paris : la Librairia  89 rue du Faubourg Poissonière 75009 Paris

– Avec dédicace : chèque de 18 euros (frais de port inclus) : écrire un mail pour avoir l’adresse postale

Cliquez : adresse mail

– Sur Paypal en cliquant sur le lien suivant :

PayPal Logo

Itv RCFM Corse

mafia antimafia rizzoliLe 9 octobre 2015, au lendemain de l’audition de Mafias.fr devant par la Commission Violence de l’Assemblée territoriale, Marion Galland de RCFM radio invitait Fabrice Rizzoli, spécialiste des mafias et du crime organisé. Fabrice Rizzoli est l’auteur du livre « La mafia de A à Z » et a reçu le Prix Falcone des Droits de l’Homme en 22014. Il a fondé l’association Crim’HALT pour obtenir une loi dd’usage social des biens confisqués. 9 minutes pour un bilan de la situation en Corse et en France :

Fiche de lecture : « Dalla mafia alle mafie »

mafia rizzoli antimafia

Université SciencesPo Paris

Dans le cadre de mon enseignement à Sciences Pos Paris « Géopolitique critique des criminalités » au semestre d’automne 2014-2015. des étudiants avaient des fiches une lecture à faire.

Daniela Ristic choisit : Dalla Mafia Alle Mafie de : Umberto Santino, aux éditions : Rubbettino (cf. Contre la mafia : le Centre Impastato).

La qualité de cette fiche de lecture oblige mafias.fr a publié des extraits :

« Pour commencer, quelques mots sur l’auteur. Umberto Santino est le fondateur et directeur du centre sicilien « Giuseppe Impastato« . Depuis de nombreuses années, il est l’un des militants anti-mafia le plus engagé. Ses études sur les pouvoirs criminels, les marchés illégaux et les relations entre la politique, l’économie et la criminalité ont une portée internationale et reconnue.

Son ouvrage, « Dalla Mafia Alle Mafie », est un recueil rigoureux de tous les aspects paradigmatiques et recherches scientifiques effectués au sujet des mafias. Il met en perspective les différentes études afin d’en déconstruire les stéréotypes, les dérives culturalistes et les généralisations hâtives. Son fil conducteur est justement celui de souligner la complexité du phénomène mafieux.

Dans le premier chapitre, « Les sociologues et les mafias », Santino montre de quelle manière, à partir des années 60… 

D’autre part, il expose les différentes visions de la « violence mafieuse », qui constitue, un des « super pouvoirs » dont disposent les organisations mafieuses… (cf.Publication : la mafia vue par les sciences politiques)

Certains chercheurs parlent de « l’industrie de la violence » pour qualifier l’agir mafieux. Pour sa part, Santino, …. 

Dans les cinq chapitres qui suivent, Santino confronte les points de vues de plusieurs disciplines par rapport à la mafia. …  

Le sixième chapitre s’intéresse aux liens entre phénomènes mafieux et religion... (cf.Itv Francetv : Eglise et mafia)

Pour conclure, Santino va insister sur l’importance d’établir un « paradigme de la complexité » pour fonder une tradition de recherche débarrassée de tous ces stéréotypes autour des organisations mafieuses (cf.« Bourgeoisie mafieuse » : définition)

Personnellement, j’ai trouvé ce livre très complet, car il fait office de vaste catalogue de recherches effectuées à ce sujet. L’auteur confronte habilement les différentes visions et est dans une claire optique de déconstruction des lieux communs. Je pense en effet, qu’il est fondamental de mettre en évidence la complexité des phénomènes que l’on étudie. Tous les acteurs qu’il a analysé ont tendance, d’une manière ou d’une autre, à offrir des visions englobantes afin de proposer des théories générales. Mais, comme nous l’a montré Santino dans cet ouvrage, si une théorie générale sur les mafias existe, elle ne peut être lue qu’à travers la complexité.« 

Bourgeoisie agromafieuse

rizzoli mafia antimafiaLe 14 mai 2014, la police italienne a procédé à l’arrestation, pour la seconde fois, de Giuseppe Mandara, 68 ans, dirigeant d’une des plus grandes entreprises de production de mozzarella d’Italie (cf.Agromafia : la France pionnière). L’homme d’affaires avait déjà été arrêté en juillet 2012 pour ses liens avec le clan La Torre et pour tromperie sur la qualité des produits. Les charges avaient été abandonnées mais les forces de l’ordre bénéficient de nouvelles preuves, basées sur des témoignages et des écoutes téléphoniques. Il s’agit d’une arrestation dans la « Bourgeoisie mafieuse » (définition)

La magistrature indépendante italienne accuse Mandara d’association de malfaiteurs, de blanchiment et d’obstruction à la justice. Basé à Mondragone dans la province de Caserte (région de Naples), aurait reçu, des 1983, le soutien du clan La Torre de la Camorra (cf.Les clans de la Camorra en recomposition). Le clan aurait apporté du cash et éliminé la  concurrence. Giuseppe Mandara est aussi accusé d’avoir fait obstruction lors de l’enquête sur l’assassinat en 1990 d’Antonio Nugnes, député-maire de Mondragone actif dans l’industrie agroalimentaire (cf.Agromafia : Le Monde diplomatique). Le corps de Nugnes fut retrouvé en 2003, suite aux déclarations du boss Augusto La Torre, devenu collaborateur de justice (cf. France 24 : Pas de coopértateurs de justice : pas d’Antimafia)

Contre la mafia : le Centre Impastato

Voir "impastato" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia

M& Madame Santino

Pour commémorer la mort de Giuseppe Impastato le 9 mai 1978, nous publions à nouveau ce post

Pour lutter contre la criminalité la plus aboutie, il faut l’étudier !

Depuis plus de 30 ans, le « must » en matière d’étude du phénomène mafieux c’est le « Centre Sicilien de Documentation Giuseppe Impastato », une organisation reconnue d’utilité publique. Et pour cause :

De 1977 à 2011 : 34 années d’activités contre la mafia et pour la paix par le biais de la mémoire de la recherche et de l’engagement dans la société civile

Introduction :

Rappelons que le nom du centre est dédié à Giuseppe Impastato, jeune homme issu d’une famille mafieuse qui s’en détache, milite au sein des forces de gauche, crée une radio libre en 1976. Au cours de ses émissions,  Peppino dénonce la mafia de Cinisi avec autant de précision et de dérision (et les mafieux n’aiment pas la dérision cf. Giulio Cavalli : acteur menacé par la mafia napolitaine). C’est ce qui lui vaut d’être assassiné en 1978 alors que tout est fait pour faire croire à un suicide (une vie qui sera assez bien  incarnée dans le film « I cento passi« .)

Rappelons que c’est grâce à l’obstination de la famille d’Impastato (sa mère et son fils  cf. le site) et des ses amis que les meurtriers Gaetano Badalamneti et Vito palazzolo (cf. Coupe du monde : mafia 1 – Etat italien 0) seront condamnés en 2001.

On comprend dés lors la colère des proches d’Impastato contre Roberto Saviano qui dans son dernier ouvrage « La parola contro la camorra » raconte que c’est grâce au film « Les cent pas » sorti en 2000 que les procès contre les meurtriers ont été réouverts.

En réalité, il n’en est rien.  En 1998, la commission parlementaire antimafia enquêtait déjà sur  les « dépistage » qui avaient jusqu’ici empêché la tenue d’un procès contre des mafieux et en 2000, le procès contre Vito Palazzolo et Gaetano Badalamenti était déjà en cours. Roberto : (cf. « Pauvre » Saviano) :  « ta vie est déjà assez difficile, il te suffit de faire amende honorable comme moi cf.Restons « ZEN » :-)

L’apport scientifique du Centre

Du point de vue de la connaissance, Umberto Santino et Anna Puglisi offrent une multitude de sources riches et denses. Umberto Santino est l’inventeur du concept de la « Bourgeoise mafieuse », seule définition qui permet de comprendre la longévité du phénomène mafieux.

Cliquez pour des informations en français

Les livres lus par l’auteur de mafias.fr :

- F. Bartolotta Impastato, La mafia in casa mia. Intervista di A. Puglisi e U. Santino. La Luna, Palermo, 1986. Ristampa 2000, 2003. 69 pagine. Eu. 9.

- G. Chinnici, U. Santino, La violenza programmata. Omicidi e guerre di mafia a Palermo dagli anni ’60 ad oggi. F. Angeli, Milano, 1989. 410 pagine. Esaurito.

- U. Santino, La democrazia bloccata. La strage di Portella della Ginestra e l’emarginazione delle sinistre, Rubbettino, Soveria Mannelli, 1997. 234 pagine. Eu. 13,43.

- Santino (Umberto), L’alleanza e il compromesso (mafia e politica dai tempi di Lima e d’Andreotti ai nostri giorni), éditions Rubbettino, Soveria Manelli, 324 pages, 1997,

- Santino (Umberto), Mafia e Globalizzazzione (mafia, antimafia e dintorni), éditions Di Girolamo, Trapani, 241, 2007,

- Santino (Umberto), Don Vito a Gomorra (mafia e antimafia, tra papelli, pizzini e bestseller), edionts Riuniti, Roma, 247 pages, 2011,

Tous les autres : Index

PS : en ce mardi 12 juillet, après m’être perdu deux heures  en voiture dans Palerme, je ne regrette pas la rencontre avec Umberto et Anna :-)

Don Vito a Gomorra
Mafia e antimafia tra papelli, pizzini e bestsellerD

Le bras droit de Berlusconi interpellé au Liban

rizzoli mafia mafia

Factotum

Le 8 avril 2014, la Cour de Cassation a rendu définitive la condamnation le principal lieutenant de Berlusconi (cf.Le lien organique du président du Conseil avec les organisations mafieuses). Marcello Dell’Utri, fondateur du parti Forza Italia avait déjà été condamné en appel. Il est donc condamné à 7 ans de prison pour concours externe en association mafieuse (cf. Concours externe d’association mafieuse… ou complicité…).

La justice italienne, avec ses procureurs indépendants (pas comme en France, cf. l’impossible justice contre les puissants) vient donc de donner une vérité judiciaire. L’homme le plus important pour Berlusconi « dealait » avec des mafieux (cf. Le terrorisme mafieux dans la crise du système politique italien  et 12 janvier 2002, un étudiant et un colloque sur les attentats de 1992-1993.

Il s’agit là de la fin d’un épisode qui voit le sommet de la bourgeoisie mafieuse enfin mis sous les verrous (cf. La radio suisse donne la parole au spécialiste français de la negociation « Etat-mafia »). Quand bien des spécialistes n’osaient expliquer les connections mafieuses, d’autres en parlaient à la télévision dés 2006 :

 

Mazal Tov : Berlusconi condamné définitivement

Dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia

 Berlusconi (Silvio)
« Il cavaliere » à cheval sur une organisation mafieuse

Voir "négociation" et "terrorisme" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafiaLa rumeur veut que Silvio Berlusconi, l’un des hommes
les plus riches d’Italie et trois fois nommé président du
Conseil, soit un mafieux. Dans les faits, il est peu proba-
ble qu’il appartienne à une organisation mafieuse et qu’il
ait subi un rite d’affiliation. En revanche, Silvio Berlusconi
naît en Lombardie dans un milieu économico-mafieux et
semble ne s’en être jamais affranchi….  Après s’être inscrit à la
loge subversive P2 (cf. Massomafia), de 1978 à 1983, il fonde
37 sociétés holdings de Fininvest et des sociétés fiduciaires
suisses encore plus obscures qui reçoivent 500 milliards
de lires en valeur actuelle, dont 113 milliards en liquide
(300 millions d’euros)…

Sans appartenir à l’organisation,
Silvio Berlusconi est un allié objectif des mafieux et le fruit
d’un système plus complexe : la bourgeoisie mafieuse.

Dans la bourgeoisie mafieuse, je demande l’expert

voVoir "bourgeoisie mafieuse" dans le Petit ictionnaire énervé de la mafiaLa magistrature a mis en examen pour complicité avec la mafia un consultant (favoreggiamento, ce qui n’est pas vraiment le concours externe en association mafieuse (cf. justice sophistiquée).

Roberto Crocitta (à ne pas confondre avec Rosario Crocetta : Président de la région Sicile! :) expert auprès des tribunaux et de la police en ce qui concerne les transcriptions d’écoutes est accusé d’avoir rédigé de faux comptes rendus en modifiant ou omettant certaines paroles. A au moins 3 reprises (entre juin et novembre 2010), l’expert a témoigné en justice sur ces retranscriptions, dans des procès mettant en cause des membres des ‘ndrines Gallico, Pesce et Bellocco, de la ‘Ndrangheta de la région de Gioia Tauro (cf. Le port-conteneur de la ‘Ndrangheta)

L’expert transformait par exemple le nom du mafieux « Totò Dinaro” (un des mafieux favorisé par l’expert en “Totò di Palmi”. Ou encore il rajoutait « incompréhensible » au lieu de mots importants pour l’accusation (ex : 4. Organisation mafieuse : « j’appelle la Province » ).

Le magistrat Pedone ajoute que l’expert faisait bien remarquer qu’il était « disponible » à toute la mafia du mandamento thyrénien (la chambre de compensation qui gère les relations entre les clans de la province de Reggio).

La liste des fonctions des membres de la Bourgeoisie mafieuse (cf. définition) s’allonge :

Bourgeoise mafieuse chez les forces de l’ordre

Dans la famille « bougeoise-mafieuse » : la justice demande le banquier

Dissolution des conseils municpaux : annus horribils?

Rosario Crocetta : Président de la région Sicile!

Voir "antimafia" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia rosario crocetta

Rosario brandit le "tee shirt" de Falcone et Borsellino

En 2012, anniversaire de la mort de Pio La Torre, Dalla Chiesa (1982) Falcone et Borsellino (1992) aura vu la victoire de Leoluca Orlando (déjà maire ouvertement antimafia dans les années 80) et de Rosario Crocetta ennemi juré de la mafia (cf. obsession).

Rosario Crocetta, invités à trois reprises à Paris (cf. Colloque et resistere a mafiopoli) gagne une élection dans une Sicile très conservatrice alors qu’il est de gauche et homosexuel. Il arrive surtout après deux présidents proches de la mafia (cf. Vasa Vasa en prison) et Raffaele Lombardo accusé de concours externe en association mafieuse.

Nul doute que Rosario Crocetta prendra des décisions courageuses contre la bourgeoise mafieuse (emplois fictifs, subventions, salaires délirants… ect) comme il raconte fort bien dans cette itv : 

Une seule ombre au tableau. Son élection est due à une abstention record et à une alliance avec l’UDC, le parti du centre dont de nombreux politiciens sont complices de la mafia (cf. Arrestation au sein de la bourgeoisie mafieuse ).

La mafia de A à Z
Recevez chez vous le livre dédicacé : "la mafia de A à Z" contre 18 euros en cliquant sur le lien suivant
PayPal Logo
Search
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités