Articles avec le tag ‘capo-bastone’

Trahi par la passion du Calcio

carte calabreEn ce dimanche après midi, de nombreux Italiens suivent les matchs de foot amateur de leur équipe locale. Rocco Aquino, 51 ans et capo bastone (chef dans la ‘Ndrangheta export) fait de même. Et pour cause, deux de ses enfants jouent dans l’équipe de Marina di Gioiosa Ionica (carte à gauche). Surnommé « U Colonnello », Rocco Aquino est à la tête de la ‘ndrine  (famille mafieuse calabraise) Aquino-Colluccio dont un des membres avait été arrêté au Canada en 2008 (cf.‘Ndrangheta transnationale) qui est trés influente dans le commerce légal des drogues (cf. ‘Ndrines transnationales). Le « colonel » serait même à la tête du « locale » soit une circonscription mafieuse calabraise regroupant plusieurs clans sur des territoires contiguës et regroupant au moins 49 membres (échelle cantonale). Il serait même un membre important du mandamento ionien (échelle départementale).

Rocco Aquino a été mis en cause dans l’opération Crimine de juillet 2010 : 300 arrestations : sauf lui… Il est donc latitante, en cavale, et il doit se faire discret. Oui mais voilà Rocco Aquino est italien. Son pays à gagné 4 coupes de monde :) alors il regarde le match. Et quand l’arbitre expulsent ses deux fils, s’en est trop. Il envoie un premier sms anonyme (cf.SMS mafieux au pays du Calcio) qui n’est donc pas repris (cad pas diffusé sur le bandeau en bas de l’écran) puis un deuxième en signant « dirigeant du club » (Il fut président du club).

Mais comme les carabiniers se doutaient qu’il était revenu dans le village ces derniers temps, ils ont tenté la « perquise » et l’un des 100 criminels les plus recherché a été arrêté.

Violence programmée « transversale »

Tout commence en ce 17 janvier 2011 à Spezzano Albanese (notez la référence à la présence albanaise historique dans cette partie de la Calabre) dans la province de Cosenza, un commerçant tue un autre commerçant de 22 ans, pour un problème de place de parking (cf. Violence programmée). En réalité, les deux personnes se connaissent et ne s’aiment pas. La victime est le fils du capo bastone (le chef dans la mafia calabaise) Franco Presta de la zone, en fuite depuis le mai 2009 pour usure et extorsion et dont la puissance est lié aux travaux de l’autoroute (cf.« Victor : nettoyeur »). La victime était titulaire d’un commerce  (vidéo) à 22 ans : d’où proviennent les capitaux qui ont permis l’ouverture?

La vendetta est en route et elle va être « transversale » car elle va toucher la famille du meurtrier qui lui est en prison. Le 16 février, la belle sœur et la nièce du commerçant qui a tué le fils du boss. Au mois d’avril, c’est au tour du père du meurtrier  de tomber sous les balles de deux tueurs en scooter.

Le boss Perna a du prononcé les même mot que le boss Tornicchio, « la où passe les Perna la Lupara chante (cf. Chante chante Lupara…). Ceux qui n’ont pas accepté la protection de la police sont morts, les autres vivent dans des lieux tenus secrets comme expliqué dans la vidéo :

‘Ndrangheta export

Après l’opération Crimine 1 et ses 300 arrestations dans toute l’Italie, c’est au tour de Crimine 2 avec 41 mandats d’arrêt en Calabre et sa banlieue la Lombardie :) mais aussi en Allemagne (cf. De San Luca à Duisburg, la faida et la ‘Ndrangheta), au Canada (cf. Montréal : opération « extermination » et en Australie (cf. Australians do it better !). Les enquêteurs ont prouvé que les ‘ndrines transnationales ont recrée dans ces pays des « locali » ; des cantons mafieux réunissant plusieurs ‘ndrines d’au moins 39 membres (pour la France cf. Côte d’azur mon amour)

Parmi les personnes arrêtées :

- L’ancien maire de Stirling (7.000 hab) accusé d’être le chef du « locale » de Perth. En tout cas, il avait l’habitude de parler au téléphone avec un capobastone Giuseppe « U Mastru » Commisso de Siderno ;

– Un homme de 65 ans arrêté à Siderno et considéré comme un des chefs du « locale » de Thunder bay

- Un des chefs mafieux de Toronto en lien avec le clan Coluccio de Gioiosa Jonica (cf. ‘Ndrangheta transnationale
- Un homme de 43 ans à la tête du locale à Singen en Allemagne
- Des mafieux de Turin, de Gênes et un mafieux qui se cachait dans un bunker (cf.
Le quotidien de l’Etat contre la ‘Ndrangheta).

Il ne manque plus que la vidéos des mafieux qui trinquent en Australie :



1. « Dessine moi un bunker »

Le 22 avril dernier, les carabiniers du Ros ont mené une opération contre le clan Pelle de San Luca (cf. De San Luca à Duisburg, la faida et la ‘Ndrangheta). Giuseppe Pelle était devenu le chef le plus important de la ‘ndrine (famille mafieuse calabraise) depuis l’arrestation de son père (cf. Le quotidien de l’Etat contre la ‘Ndrangheta) et de son frère (cf.Arrestation de la « mamma »).

Plus croustillant : les enquêteurs avaient placé des micros dans la maison du capobastone (chef mafieux) qui discutaient avec d’autres mafieux. Les propos tenus par ces derniers sont très intéressants.

Les mafieux aiment leur territoire puisque pour échapper aux forces de l’ordre, ils s’enterrent dans des bunkers (dans la vidéo, on peut voir un bunker). Giovanni Ficara demande à Giuseppe Pelle :

« Je dois faire un bunker : vous m’aidez? » (« devo fare un bunker mi auitate? »).

Comme une ritournenelle « dis; dessine moi un mouton »

Les images des bunkers :

PS : ces écoutes sont disponibles sur le site du journal laRepubblica (http://www.repubblica.it/cronaca/2010/05/18/news/boss_intercettati-4145994/) ce qui démontre que l’Italie est une démocratie transparente. Mieux, elle est un état de droit qui dispose des meilleurs outils juridiques pour lutter contre le crime organisé (cf. Lobbying antimafia à Bruxelles).

Attention, le gouvernement actuel veut limiter les écoutes judiciaires (article du Point) car « les mafieux aussi ont droit à une vie privée » : Daniela Santanche, membre du gouvernement.



http://www.mafias.fr/?p=1158

Trahi par Facebook

Voir Petit dictionnaire énervé de la mafiaLe 16 mars 2010, les policiers de Crotone jubilent. Ils viennent d’arrêter Pasquale Manfredi, 33 ans, un soldat de la ‘ndrine (famille mafieuse calabraise) Nicoscia-Manfredi d’Isola Capo Rizzuto. Il figurait sur la liste des cents « latitante » (en cavale) les plus recherchés. Et pour cause, il est accusé d’association mafieuse, de détention d’armes de guerre. Il se serait entraîné dans la région de Pavie (dans le nord de l’Italie) pour assassiner le capo bastone Carmine Arena (décédé dans sa voiture blindée après un tir de bazooka (cf. La guerre des ‘ndrines s’étend à la province de Crotone?). Cela illustre le goût des mafieux calabrais pour les armes de guerre et la présence mafieuse dans le nord de l’Italie :

Cliquez sur les lien suivant ;

Opération Isola

A la kalachnikov

Exécution mafieuse en Lombardie

Les policiers le décrivent comme « froid et cruel ». Froid mais pas très malin ; les policiers l’ont repéré a l’aide de sa connection (clef 3G) à Facebook et sous le pseudonyme « Scarface » !

Un livre sur la mafia calabraise

Il me semble qu’il s’agit du premier livre sur la mafia calabraise en langue française. Ecrit à partir de sources italiennes, cette publication informative vaut le détour.

Pour en savoir plus : Pas de femme, pas de mafia

Exécution mafieuse en Lombardie

Samedi 27 septembre, des ouvriers rejoignent leur chantier et découvrent un corps sans vie. Un coup de pistolet dans la nuque serait une signature de la part de la criminalité organisée. Nous sommes à San Giorgio sul Legnano dans la province de Milan en Lombardie (voir carte jointe). La victime se nomme Cataldo Aloisio, 34 ans. Elle a déjà été arrêtée en 2001 parce que les enquêteurs la considéraient comme un membre d’une ‘ndrine, une famille mafieuse calabraise. En l’occurrence, la victime était le gendre du chef mafieux de Ciro Marina dans la province de Crotone. Le chef, Giuseppe Farao, est actuellement en prison. Les carabiniers doivent reconstruire l’emploi du temps de la victime et devront savoir pourquoi elle se trouvait en Lombardie. Le 14 juillet dernier, un capo-bastone, un chef mafieux calabrais, avait été assassiné dans le Nord de l’Italie ( Assassinat d’un capo-bastone à Milan ). Le Nord de l’Italie n’est en rien préservé de la criminalité mafieuse que l’on croit, trop souvent, réservée au sud de la Péninsule ( Arrestation dans le Nord de l’Italie ).

Guet-apens contre un capo-bastone en Aspromonte

Le 23 juillet 2008, à 9h30 dans la commune de Santo Stefano dans les montagnes de l’Aspromonte en Calabre, Rocco Musolino et Agostino Priolo se déplacent dans leur véhicule. Là, deux hommes embusqués tirent plusieurs coups de fusil de chasse. Une des armes s’enraye et les sicaires abandonnent leurs armes sur place (photo en haut). Les vctimes sont blessées légèrement, le conducteur ayant eut la présence d’esprit d’accélérer et de se rendre à l’hôpital (pas le plus proche…).

Les carabiniers ne privilégient aucune piste pour l’instant mais ce guet-apens pourrait être d’essence mafieuse. En effet, Rocco Musolino, 81 ans, appartient à une ‘ndrine, une famille mafieuse calabraise, en l’occurence la ‘ndrine Serraino ( De la mafia calabraise, de la mémoire et des femmes). Il serait même un chef de famille : un capo-bastone. Dans les années quatre-vingt dix, Rocco Musolino a été arrêté dans le cadre des procès Olimpia. Les procès Olimpia 1, 2 et 3 sont les plus importants procès concernant la ‘Ndrangheta, la mafia calabraise. La justice italienne soupçonnait Rocco Musolino d’être l’un des commanditaires de l’assassinat de Giorgio De stefano, survenu en 1977. Giorgio De Stefano était un chef de famille mafieuse de Reggio. En première instance, Rocco Musolino fut condamné à la prison à vie. Innocenté en appel, il a été reconnu coupable d’extortion de fonds à l’issue d’une autre procèdure diligentée à son encontre.
Le mobile de ce guet-apens, même mafieux, demeure inconnu. D’après les premiers éléments de l’enquête, il ne peut s’agir d’une erreur puisque les tireurs ont identifié la voiture et vu leurs cibles. Il ne s’agirait pas d’un avertissement. Les enquêteurs ont retrouvé trois lettres de menace au domicile de Rocco Musolino. L’emploi d’un fusil de chasse fait pencher mon interprétation vers un conflit de générations. De jeunes « boss » veulent prendre le pouvoir. Rocco Musolino ne veut rien lâcher de ses prérogatives et de son trésor caché. Les prétendants décident de le tuer tout en respectant la stature de leur proie. L’utilisation d’un fusil de chasse à canons sciés, une arme traditionnelle dans la mafia, devait rendre un dernier hommage au « roi de l’Aspromonte ».

Vengeance « transversale » à Rosarno?

Il est 8h, nous sommes le 7 juillet 2008, Palmiro Macri conduit sa Fiat panda dans les rues de Rosarno. Là, des tueurs surgissent et tirent à la kalachnikov sur l’homme de 62 ans qui décède sur coup. D’après les enquêteurs, le meurtre de Palmiro Macri représenterait une réponse à la tentative d’homicide contre Pasquale Malvaso (gendre du capo-venbastone Carmelo Belloco) qui a eu lieu dans la nuit du 4 au 5 juillet. Le mobile de ce meurtre est néanmoins pas si évident. Palmiro Macri avait certes des relations de parenté avec une famille rivale des Belloco. Cependant, il n’était pas un mafieux mais un honnête travailleur. Son assassinat serait donc une vengeance « transversale ».
Rosarno est une petite ville de 20 000 habitants dans la plaine de Gioia Tauro en Calabre (dont on peut voir le vue du ciel plus haut). Là, les ‘ndrines Belloco-Pesce et Ascone, des familles mafieuses calabraises, se disputent le contrôle du territoire et les ressources économiques de la ville. Les enquêteurs craignent cependant que ce meurtre soit la suite d’actions du même genre qui ont eut lieu dans la plaine ces derniers mois (
Voiture piégée en Calabre). Les carabiniers ont vérifié les emplois du temps des repris de la justice résidant à Rosarno. Les militaires ont aussi procédé à des tests à l’aide de paraphine pour vérifier si les personnes en question avaient récemment utilisé des armes à feu. Ce meurtre ne restera peut-être pas impuni mais il faudra du temps pour faire toute la lumière.


Arrestation de Giuseppe Nirta

Nirta mafia

San Luca


Le vieux boss est un acteur de premier plan de la faida de San Luca qui voit s’opposer les ‘ndrines Nirta-Strangio contre celle des Pelle Votari. Les enquêteurs pensent qu’en 2007, le capo-bastone a assassiné en personne Bruno Pizzata, 59 ans. Il s’agissait de la première réaction à l’assassinat de Maria Strangio en 2006. Maria Strangio était la belle-fille du boss.
Giuseppe Nirta est donc le père de Giovanni Luca Nirta, celui qui a probablement ordonné la tuerie de Duisburg au mois d’août 2007 (art.6). L’arrestation du chef de la ‘ndrine Nirta, une des familles mafieuses qui a le plus de prestige au sein de  la ‘Ndrangheta, est un succès des forces de l’ordre qui ont utilisé des filatures discrètes et des écoutes téléphoniques. En effet, les policiers ne peuvent pas compter sur la colaboration de  »repentis ». A San Luca, la loi silence est strictement respectée.
Récemment, le procureur national antimafia avait invité les femmes de San Luca à livrer les hommes du clan encore en fuite. La réponse des femmes de San Luca ne s’est pas fait attendre. On peut voir les photos en cliquant ici.

Pour être précis :
- La première photo représente la société civile qui lutte contre la mafia. Au centre le procureur Piero Grasso tente de faire passer son message de collaboration avec l’Etat.
- Le deuxième photo représente des femmes qui soutiennent des pancartes indiquant « nous sommes les Nirta-Strangio, nos hommes ont été arrêtés sans preuve. »
- La troisième photo représente un enfant dont la pancarte indique  » Des assassins ont emporté maman, l’Etat m’a pris mon père« .
- La mafia calabraise est le première mafia d’Italie. La richesse économique n’est pas sa seule force.

Faire un don
Search
OGC
Petit dico énervé de la mafia
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités
Site sur la criminalité
Petit dictionnaire énervé de la mafia
Petit dico énervé de la mafia