Articles avec le tag ‘géopolitique’

Contrebande de migrants : mafias.fr dans c’est dans l’air

rizzoli mafia antimafia

Commander le!

Fabrice Rizzoli, auteur du livre « La mafia de A à Z » a reçu le Prix Falcone des Droits de l’Homme en 2014. Il a fondé l’association Crim’HALT pour obtenir une loi dd’usage social des biens confisqués.

Spécialiste des mafias et du crime organisé, il développe une géopolitique critique des criminalités (cf. Séminaire Sciences Po Paris) :  « Il n’y a pas d’un côté une économie légale et de l’autre une économie illégale, mais une seule économie dont les composantes sont enchevêtrées et solidaires » cf. Atlas de mafias, ed Autrement, 2014, p. 19.

La France, l’Europe sont au cœur d’un système politico-économique mondial qui produit de la criminalité. Ce sont les fabricants de cigarettes qui se débarrassent de leur stock auprès des trafiquants et non pas ces derniers qui impulsent la contrebande de tabac dans le monde (Cf. Mafia : entre illégalité et légalité… ). C’est la « mondialisation » qui fabrique toujours plus de déchets ; une croissance associée à une production de normes qui accouche de facto des réseaux parallèles d’écoulement de ces déchets. Les criminels ne sont pas des déviants, hors de la société. Ils sont dans la société. Ils sont le monde d’aujourd’hui (travaux Jean de Maillard, brillant magistrat français). La prohibition des migrations n’entraîne pas le trafic d’êtres humains? (cf.Traite d’êtres humains par une organisation calabro-indienne)

Mafias.fr sur Radio France : « Géopolitique du trafic d’armes »

Le 24 avril, France Inter (Radio France) invitait Mafias.fr à parler de la « géopolitique du trafic d’armes » suite à l’affaire de l’attentat déjoué. Quel lien entre terrorisme et crime organisé? 3 minutes à écouter :)

Sciences Po Paris : Mario Vaudano superstar

1510014_785681364803611_2563330022561211544_nParis Sciences Po dans le cours Géopolitique critique des criminalités : en 1980, Mario Vaudano, juge d’instruction à Turin met à jour une fraude gigantesque sur le pétrole qui a duré au moins pendant 6 ans (50 dépôts légaux en Italie, chaque dépôt sort illégalement 200 citernes par jour, 1 citerne + 40 000 litres) = 1 500 inculpés dont 50 généraux de la Garde des Finances… Tout cela pour alimenter entre autre les partis politiques… Enjoy le tableau

Mafias.fr à Bordeaux : de l’infiltration mafieuse dans l’économie légale…

Conférence samedi 4 juin : « mafias entre illégalité et légalité »

« Inventons demain » sans paradis fiscaux

Toxic Somalia : au coeur de la problématique mafia entre illégalité et légalité

Arrestation d’un boss sicilien au Vénézuela

mafia rizzoli antimafiaEn fuite depuis 20 ans, originaire de Cattolica Ereclea, lié au clan Caruana-Cuntrera (cf.  Sicile 6 : le cinéma antimafia), trés présents au Canada (cf. Montréal : opération « extermination » ) Vito Genco a été arrêté au Venézuela où les mafias italiennes ont mis en place des narco -comptoirs »  (cf. Conférence Lyon  narco-comptoirs des mafias italiennes en Amérique latine)  :

Roberto Pannunzi, le «Copernic de la cocaïne» de retour en Italie

Un mafieux calabrais arrêté à Medellin (Colombie)

La preuve par l’exemple

Mémoire IRIS sur la prohibition des drogues

Voir "prohibition" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia... et de l'antimafiaMafias.fr s’intéresse aux drogues  tant que premier facteur d’accumulation du capitale de la part des mafias y compris en France (cf. Etats généraux de l’antimafia 2009)  et il semble que des modèles alternatifs soient possibles (cf. Contre les mafias : la régulation publique de la drogue). Alors quand, dans le cadre des fonctions d’enseignant, un étudiant veut travailler la question, il n’y a pas a hésiter:)

La prohibition régit la plupart des législations nationales concernant les drogues. Cent ans après son instauration, il convient d’effectuer un état des lieux sur son efficacité à prévenir les usages et les trafics. Des modèles alternatifs existent et semblent parfois plus à même de répondre aux problèmes que posent les drogues. Tour d’horizon de la planète drogues en 2012 par un étudiant de master 1 de l’IRIS.

Mafias.fr à Avignon

Nicolas Robin est un récidiviste (cf. Orange, GAP : conférences). En collaboration avec le Lycée Saint Jean-Baptiste de le Salle, la séance du jeudi 6 décembre à 20h00 sera suivie d’une rencontre avec Fabrice Rizzoli, docteur en sciences politiques, fin connaisseur de l’Italie, spécialiste de la criminalité organisée et très partiellement de la stratégie de la tension (cf. Les services de renseignement italien et les mafias).

Voir "putsch" et "terrorisme" dans le Petit dictionnaire nervé de la mafiaPIAZZA FONTANA

Marco Tullio GIORDANA – Italie 2012 2h VOSTF – avec Valerio Mastandrea, Pierfrancesco Favino, Michela Cescon, Laura Chiatti… Scénario de Marto Tullio Giordana, Sandro Petraglia et Stefano Rulli.

Du 28/11/12 au 18/12/12

PIAZZA FONTANA C’est un voyage fascinant et inquiétant dans les zones grises de l’histoire récente, dans un monde où la démocratie pactisa avec le fascisme, dans un monde où les méchants et les terroristes n’étaient pas forcément ceux que l’on désignait à la vindicte populaire, dans un monde où la peur servait à gouverner. Retour en 1969 en Italie, au début de ce que l’on appellera les années de plomb. Nous sommes en pleine guerre froide, alors que la contestation contre l’impérialisme américain, embourbé dans sa guerre au Vietnam, est à son comble. Certains pensent à tort ou à raison que l’Italie, pays a priori neutre et dirigé par un gouvernement démocrate-chrétien plus que bienveillant envers le camp occidental, peut basculer de l’autre côté, dans cette période où le parti communiste est extrêmement fort. Les manifestations spectaculaires se multiplient, en même temps que des attentats, de petite envergure certes mais suffisants pour créer un climat de tension qui incite la droite à demander des lois d’exception. Attentats attribués aux anarchistes, nombreux dans le pays également, l’action directe, après les mouvements de 68, étant une option considérée par certains comme légitime.

Le 12 décembre, un événement fait tout basculer : un attentat à une heure d’affluence à la Banque nationale d’Agriculture fait quatorze victimes innocentes et plusieurs mutilés. L’émotion publique est à son comble. On arrête très vite, sans preuves formelles, Valpreda, un illuminé anarchiste exclu de son groupe pour dérive violente. De nombreuses voix s’élèvent pour demander une répression féroce contre les anarchistes. Mais les funérailles nationales des victimes, dans la cathédrale de Milan, sont dignes, la tyrannie de la peur n’ayant pas fonctionné. Et si Valpreda n’était qu’un bouc émissaire rêvé qui arrangerait tout le monde ? La suite

Lundi 5 mars 18h : conférence société civile contre raison d’état

Les Amis de Beppe Grillo à Paris et NewropeMag en collaboration avec la Maison de l’Italie vous invitent à une

Conférence – Débat avec

Cadavres exquis, morts pour raison d’Etat, terrorisme

Les influences externes et internes sur la politique nationale. Politiciens, services secrets, crime organisé. Qui est au service de qui ?

Et quel rôle pour les citoyens?

Aldo Giannuli – Professeur d’Histoire du Monde Contemporaine Université de Milan, Expert Commissions parlementaires italiennes

Annie Lacroix-Riz – Professeur Emérite d’Histoire Paris VII

Simonetta Greggio – Journaliste et écrivain

Fabrice Rizzoli – FLARE, 1er Réseau Européen Associatif contre le Crime Organisé Transnational et auteur du Petit Dictionnaire énervé de la mafia

photos rizzoli

En présence de Fabienne Boulin (fille de Robert Boulin et auteur du livre « Le dormeur du val, Ed. Don Quichotte)

Paris, le 5 Mars 2012, 18H00 – 21H00

Maison de L’Italie Cité Universitaire de Paris

7A rue Boulevard Jourdan, 75014 PARIS (RER Cité Universitaire)

L’histoire récente de nos pays européens est parsemée de morts qui demeurent toujours non élucidées. Les enquêtes judiciairesse sont heurtés aux services secrets et autres structures de renseignement intérieur et extérieur, à la criminalité organisée,aux intérêts d’Etat. Il s’agit de relire notre histoire à la lumière de récents travaux journalistiques et historiques. Clarifier qui a fait quoi, comment et pourquoi est nécessaire pour comprendre notre passé, et ainsi affronter pleinement la réalité actuelle.

Ethicando sera présent avec ses produits antimafia, qui redonnent dignité aux citoyens face à la prédation organisée en système.

Pour informations et inscriptions : Meet Up « Les Amis de Beppe Grillo à Paris » : meetupparis@gmail.com

Toxic Europe : le journalisme qu’il vous faut

mafia rizzoli

Le doc qui tue

«Toxique Europe» c’est Biutiful cauntri (documentaire sur le trafic de déchets dans la région de Naples) mais à l’échelle de l’Europe. 27 min pour montrer les quantités, les mécanismes et le flux du traitement illégal de déchets dangereux (cf. « l’Italie, ses déchets, son béton, ses mafias ». Le trafic de déchets est l’une des écomafias qui, depuis 20 ans, est l’une des principales sources de profits des mafias. Il se répand actuellement, suivant la mode économie mondialisée, à tout le reste de l’Europe. L’enquête soutient qu’une combinaison de phénomènes ont contribué à cette expansion : recherche de nouveaux clients, nouvelles routes et nouvelles décharges illégales font que des tonnes de déchets dangereux se déplacent sans contrôle adéquat.

Toxic Europe co-produit par le www.dailyblog.it (journal en en ligne) et l’Associazione di Giornalismo Investigativo a été sélectionnés par FLARE, par l’associazione Ilaria Alpi et Novaïa Gazeta avant de gagner le « Best International Award criminalité organisée rapport de 2011″ (cf. FLARE et le Prix du Journalisme Ilaria Alpi)

Vous pouvez maintenant voir la version italienne sur le net ICI. Il existe une verison anglaise à commercialiser. Une version française serait souhaitable :-)

Voici la version anglaise

Les auteurs :
Cecilia anesiCecilia Anesi, qui a étudié le journalisme à la City University de Londres, et Giulio Rubino, qui a étudié le journalisme à l’Université La Sapienza, appartiennent à l’équipe dewww.wasteemergency.com, une plateforme web pour le documentaire « Le régimed’urgence» et des nouvelles rapports et demandes écrites sur les questions de Campanie »urgence des déchets connexes. Ils ont tous deux écrit pour un certain nombre de journaux italiens et britanniques. Delphine Reuter rapports sur l’environnement et des affaires européennes à Bruxelles. Elle est diplômée de l’IHECS à Bruxelles et a étudié le journalisme d’investigation à l’Université Columbia à New York.

TOXIC EUROPE from Toxic Europe on Vimeo.

Lyon : conférence sur les zones grises en Amérique latine

Vendredi 25 novembre 10h30 salle du conseil de la Faculté des langues

Organisée par LCE/CETIAL de l’université de Lyon 2 avec le soutien de l’Institut Cervantes et en collaboration avec l’Observatoire Géopolitique des Criminalités

carte amsudLes saisies de cocaïne se multiplient en Europe. Les mafias italiennes et la ‘Ndrangheta en particulier ont acquis une position dominante dans l’approvisionnement du marché européen (cf. ‘Ndrangheta export).  Mafias propose une communication sur les « Narco-comptoirs des mafias italiennes en Amsud ». Voilà un colloque qui devrait permettre d’actualiser les connaissance en matière de géopolitique des zones grises.

Les zones grises concentrent de nombreuses menaces identifiées contre les régimes démocratiques contemporains en Amérique latine et figurent parmi les principaux défis opérationnels pour les États, dont les réactions classiques sont obsolètes face aux implications géopolitiques de l’émergence de pouvoirs locaux affranchis du cadre institutionnel en principe normatif.

Cette journée d’étude s’attachera à analyser la façon dont ces derniers exercent leur mainmise sur un espace, ainsi que les diverses politiques visant à remédier à cette marque, souvent violente, de la fragmentation du pouvoir étatique, le programme :

Itv Planète investigation

logo planète investigationChaque semaine, Samira Ibrahim met le cap hors des frontières de l’Hexagone. «Planète investigation» aborde un thème de manière approfondie, avec un documentaire de 52 minutes suivi d’un grand reportage de 26 minutes. L’occasion de décrypter sous tous les angles, de l’intérieur puis avec du recul, des sujets passionnants. «Planète investigation» met le cap sur la Sicile avec la diffusion des documentaires «Cosa Nostra, autopsie d’une mafia» et «Buenaventura, l’escale interdite». 

Le documentaire en question sur Cosa nostra sicilienne est réalisé par Agnès Gattegno, produit  par : TAC PRESS en 2007. Retrouvez l’Itv de Fabrice Rizzoli qui se mélange un peu le pincaux avec les chiffres de collaborateur de justice.

En réalité, les collaborateurs de justice (« repentis ») était 791 en 2007. Voici, l’ultime source officielle à ce sujet (cliquez), ce qui fait un total  de 3 000 personnes à protéger. I est vrai que le nombre de collaborateur de justice était plus important dans les années 90 soir plus de 1 000 par an.  Le chiffre que je n’arrive pas obtenir est le nombre total de repentis que l’état italien a protégé depuis 1991. A la louche, je dirai 3 000 (en comptant les décés, les rechutes environ 5%, et les sorties du programme du à l’arrêt de menace). L’état aurait peut être protégé en tout 6 000 personnes (en tout cas pas 6 000 mafieux comme je le déclare dans le reportage) enjoy :-)

 

La mafia de A à Z
Recevez chez vous le livre dédicacé : "la mafia de A à Z" contre 18 euros en cliquant sur le lien suivant
PayPal Logo
Search
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités