Articles avec le tag ‘mafia’

Journée des droits de la femme 2017 : la force de « coopérer » avec la justice

Voir "femme et mafia" dans le Petit dictionnaire énervé de la mafia

« Femmes d’honneur »

L’Etat italien protègent environ 600 collaborateurs de justice ; des mafieux qui ont abandonné la mafia (cf. Collaborer avec la justice : le choix de vivre). Mais que font les femmes (épouse du mafieux repenti ou femme  impliquée dans les activités mafieuses)?

Le mafieux qui ressent le besoin de rompre avec sa vie de criminel professionnel informe en tout premier lieu son épouse (et non pas son avocat qui risque de faire circuler l’info… si vous voyez ce que cela veut dire pour la profession en question). Avant de pactiser avec le juge, le mari-mafieux recherche l’accord de son épouse. Certaine d’entre elles acquiescent, d’autres incitent leur époux à rester dans le clan. Dans  tous les cas, leur attitude est décisive.

Une femme qui partage la décision de son mari « repenti » lui donne toutes les chances de « tenir bon » surtout si il y a des enfants dans le couple. En effet, collaborer se révèle difficile car il s’agit de changer de vie et d’identité au propre comme au figuré. Le mafieux qui trahit l’omertà n’est plus un homme car garder le silence est synonyme de virilité dans la mafia. Comparé à la femme qui ne peut s’empêcher de parler (d’après les stéréotypes), le mafieux lui sait se taire! En embrassant l’état de droit, l’ex mafieux devient un « infâme». L’épouse peut alors redonner confiance au mari et au père. Si la femme persuade les enfants que « papa » a fait le bon choix, elle restaure le rôle paternel de ce dernier (cf.Joyeux Noël). Le mafieux devenu citoyen vit alors cette transformation non comme une humiliation mais comme une possibilité de changement.

Les femmes accompagnent le choix de leur mari par amour ou par devoir et payent souvent cher ce changement de vie : angoisse et dépression sont le lot quotidien de ses femmes qui ne gagnent pas en émancipation : la subordination qui prévalait avant la collaboration demeure.

rizzoli mafia antimafia

Tout savoir sur la mafia et l’Antimafia

Les femmes impliqués (cf. Pas de femme, pas de mafia) dans les activités criminelles collaborent avec la justice soit afin de se venger du clan qui a fait tuer leur mari ou leur enfant mais aussi pour s’émanciper. (cf. La Sicilienne rebelle). On comprend facilement que pour d’autres femmes, collaborer avec la justice soit un vraie occasion de changer de vie, de se soustraire à l’oppression mafieuse. C’est grâce à collaboration de la fille Serraino que la justice a démantelé le clan du même nom. Plus important, sa collaboration a « sauvé » deux enfants promis à une carrière criminelle (cf.De la mafia calabraise, de la mémoire et des femmes).

On aime à répandre l’idée que les femmes ont désormais, dans la mafia, des postes à responsabilité et  on  aime y voir le symbole d’une nouvelle égalité homme-femme. Or, c’est davantage dans la sortie de la femme  de l’univers mafieux qu’il faut chercher un parallèle à l’émancipation moderne des femmes.

Retouvez ces analyse dans La mafia de A à Z

36 ans après l’attentat de Bologne

Hivers 1985, l’Italie est sous la neige comme l’ensemble de l’Europe. Au cours d’un voyage scolaire à Venise et en transit à la gare de Bologne, (en fait  cela doit  être en 1987 pour nous rendre à Ancône… car sinon le transit à Bologne s’explique mal…) je remarque une horloge un peu « décalée » par rapport à un bâtiment moderne et dont l’heure reste figée. A mes demandes d’explication, mon professeur d’Italien me parle de l’attentat le plus meurtrier de l’après guerre.

Dédicace à tous les profs qui emmènent leurs élèves en voyage donc :

ll est 10h 25 en ce matin du 2 août 1980 lorsqu’une bombe explose dans la salle d’attente de la gare de Bologne ; explosion qui fait 85 morts et 200 blessés. L’attentat de Bologne serait le fait d’une association subversive composée de milieux d’affaire, de l’extrême droite, de services de renseignement détournés (des services vraiment secrets… cf.Les services de renseignement italien et les mafias), de franc-maçonnerie clandestine qui n’en avait que le nom (la loge P2)  et de groupes criminels (la bande della Magliana et acteurs mafieux).

Récemment, le film Romanzo Criminale a consacré une scène à cette évènement. Dans cette vidéo, on notera que le poseur de bombe est assassiné dans la foulée… à la minute 2.22 :)

PS : deux officiers des services de renseignements ont été condamnés par la justice italienne pour avoir corrompu l’enquête. Combien de pays arrive à condamner des agents de ce type?

Soirée Prix Falcone 2015

Falcone mafia antimafia

Prix Falcone

Lundi 4 juillet 2016

19h30

Maison de l’Amérique Latine

Salon Brasilia

Justice-démocratie  & IFRAV

Crim’HALT comme Alternative

The KitSon

PRIX FALCONE 2015

Présentation : Laurent HINCKER et Roland SANVITI inventeur du prix

Conférence

« Argent, mafia et mondialisation »

Modération Fabrice RIZZOLI

Jean de MAILLARD : « l’évolution de la finance criminelle »

Pierre PEAN : « journalisme et globalisation »

Myriam QUEMENER : « cybercriminalité et mondialisation »

 

Remise des prix Falcone 2015

Prix JUSTICE à Jean de MAILLARD pour ses recherches et ses travaux concernant la criminalité érigée en système et la finance criminelle

Prix JUSTICE à Monsieur et Madame CASABIANCA-CECCALDI pour avoir avoir fait confiance à l’état de droit dans une affaire de racket

Prix DROITS DE L’HOMME au Pape FRANCOIS en raison des prises de position de la Papauté contre toute les formes de criminalité économique et mafieuse

Prix DEMOCRATIE à Pierre PEAN pour l’ensemble de ses ouvrages d’investigation

Prix DEMOCRATIE à Séverin Medori, maire de la commune de Linguizzetta et défenseur de la démocratie

Le prix Falcone, du nom du magistrat antimafia italien assassiné en 1992, honore chaque année la mémoire d’un homme ou d’une femme qui consacre sa vie à lutter contre la barbarie sous toutes ses formes.

Mafias.fr à l’EHESS

Ce jeudi 12 mai, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales invitera Fabrice Rizzoli et Edgardo Manero à s’exprimer lors d’une conférence sur L’Economie criminelle de la drogue en Amérique Latine et en Europe, organisée dans le cadre d’un séminaire sur la prohibition des drogues.

Avec Fabrice Rizzoli, politologue et  président de Crim’HALT ; Edgardo Manero, sociologue et Chargé de recherche au CNRS ; et présenté par Laurent APPEL, journaliste et membre d’ASUD.

Mafias.fr à Avignon

SUBURRA_MAFIAS_A3

Cinémafia :-)

Mardi 29 mars aprés-midi, mafias.fr fera un peu d’Antimafia avec des lycéens comme depuis 4 ans grâce à M. Nicolas Robin (cf.  Mafias.fr à Avignon)

Pour la troisième année, le Lycée St-Joseph accueillera Fabrice Rizzoli pour parler d’un sujet non dénué des clichés véhiculés par le cinéma, les jeux vidéos, les clips… : la mafia. Les 1ères italianistes pourront échanger avec lui sur cette thématique, en lien avec les notions vues cette année en classe (« Formes de pouvoir » / « Mythes et héros »). Au programme, présentation du phénomène, moyens de lutte et déconstruction des clichés.

Autre article consacré à l’événement, le « Midi Libre » (édition Gard Rhodanien) du samedi 26 mars avec une interview de Fabrice Rizzoli qui accompagnera, le soir, le film Suburra

29 mars 2016 de 20:00 à 23:00
Emplacement : Cinéma Le Pandora
Rue : 3, rue Pourquery de Boisserin
Ville : Avignon
Organisé par : Lycée Saint-Joseph Avignon

Suburra : un film qui évoque la corruption mafieuse à Rome

Mafias.fr à la Librairie V.O. de Lille

12439189_10154001114229876_8293409698080905807_nLe 25 mars, la Librairie internationale V.O. de Lille, en collaboration avec l’association Givrés d’Oranges, accueillait Fabrice Rizzoli, président de Crim’HALT lors d’une rencontre-débat sur son ouvrage « La mafia de A à Z ».

Fabrice Rizzoli, politologue, enseignant-chercheur et fondateur de l’association Crim’HALT dont le but est l’implication de la société civile contre la grande criminalité et l’obtention d’une loi d’usage social des biens confisqués, aborda les défis de la lutte contre les mafias et le crime organisé à l’occasion de la présentation de son ouvrage.

Depuis février 2013, l’association Givrés d’Oranges propose à ses adhérents d’acquérir des agrumes en provenance d’Italie du Sud par le biais d’achats groupés basés sur la transparence et la solidarité, respectueux de la terre et du travail des hommes.

Choc après les funérailles d’un « parrain » mafieux à Rome

Le carrosse apportant le cercueil de Vittorio Casamonica jusqu'à l'église Don Bosco, jeudi 20 août.

« J’ai conquis Rome, je vais désormais conquérir le paradis. » La citation s’inscrit en lettres sombres, devant un décor kitsch montrant dans le couchant le pont Saint-Ange, le Colisée et la basilique Saint-Pierre, et, incrusté dans le coin droit, un portrait du chef du clan mafieux des Casamonica, Vittorio Casamonica. Le photomontage, imprimé sur une bannière de quelque trois mètres de large, ornait l’entrée de l’église San Giovanni Bosco où ont eu lieu, jeudi 20 août, les funérailles du parrain d’origine sinti, mort d’un cancer à l’âge de 65 ans. Lire la suite

L’intervention de Fabrice Rizzoli sur M6 :

Mafias.fr en Suisse pour le 21 mars jour des victimes de la mafia

LiberaA l’occasion de la « Giornata della memoria per le vittime innocenti delle mafie » du 21 mars en Italie, Libera en Suisse organisa les rencontres suivantes avec Fabrice Rizzoli président de Crim’HALT et auteur de « La mafia de A à Z » et Monica Usai de Libera Europe, et en collaboration avec la Federazione delle Colonie Libere Italiane :

Vendredi 11 mars :

  • 13.30 à 15.00: rencontre avec les étudiants d’un gymnase de Lausanne qui étudient l’italien (photo plus bas)
  • À partir de 19.00: rencontre avec la communauté italienne au siège de la Colonia Libera Italiana de Renens.

Samedi 12 mars:

  • À partir de 10.00: Dégustation de quelques produits « Mafia Free » au Magasin du Monde de La Chaux-de-Fonds (photo plus bas)
  • À partir de 19.00: rencontre avec la communauté italienne à Dübendorf au siège de la Colonia Libera Italiana de Dübendorf.

Les thèmes seront les suivants:

  • Infiltration mafieuse en Suisse et en France
  • Association Libera
Magasin du Monde La Chaux-de-Fonds

Libera Terra en Suisse

 

 74968_1038477452857333_6157541787609119733_n12809573_1106797939364417_5251415745420511811_n

Mafias.fr sur Atlantico

Pourquoi nos politiques de lutte contre le trafic de migrants passent (encore une fois) à côté du problème

La contrebande de migrants a explosé depuis la fin de l’ordre bipolaire. En dehors de certaines politiques mises en oeuvre en Italie, les solutions répressives élaborées pour lutter contre le trafic d’êtres humains n’ont pas prouvé leur efficacité. L’affaiblissement et l’éradication de ce trafic passera, entre autres, par l’arrêt de la criminalisation des migrations et la fin de la prohibition des drogues.

La suite

Menace contre un club de foot féminin

012640165-dbbb2e43-bd18-4e49-817f-542163f1637cUne équipe de foot féminin est menacée par la ‘Ndrangheta en Calabre parce que le sport est devenu un terrain de jeu pour le recyclage de l’argent sale mais aussi parce qu’il ne faut pas déconner avec certaines « valeurs » :)

Cf. Journée de la femme 2012 : le courage de témoigner

Tout dans « La mafia de A à Z », p. 72 « femmes et mafia »

La mafia de A à Z

162 définitions
De A comme « Accumulation du capital » à Z comme « Zoomafia »

Un nouveau livre avec Tim Buctu éditions

Pour se le procurer :

Tim Buctu éditions

– Dans vos librairies à commander

– Avec dédicaces : chèque de 18 euros (frais de port inclus) : écrire un mail pour avoir l’adresse

Cliquez : adresse mail

La mafia de A à Z
Recevez chez vous le livre dédicacé : "la mafia de A à Z" contre 18 euros en cliquant sur le lien suivant
PayPal Logo
Search
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités