3. Extorsion-flash kidnapping

Dans le cadre des arrestations déjà évoquées et des écoutes déjà citées, (cf. 1. « Dessine moi un bunker » et 2. Leçon d’autorité par Giuseppe Pelle, je vous propose une discussion autour de l’extorsion de fond.

Trois mafieux discutent d’un entrepreneur qui ne s’est pas acquité de la somme du racket. J’ai un peu modifé la traduction pour faire court. La totalité des écoutes dans le fichier vidéo plus bas.

P.G. : « Vous allez voir Peppe « u bumbulottu »… pour lui parler des travaux…  »
X. :  « les sous, ils se les ai mangés... »
P.G. : « même pas de « respect » en lui »
X.   : « qu’est que vous en dites vous autres, on le laisse tranquilles? »
P.G. :  » Non, vous devez y aller, compare [camarade mafieux], vous devez y aller. Vous devez y aller et me donner l’oseille… il y en a pour 200 000 euros de travaux, vous devez y aller…. »

Après discussion, cela sera 40 000 euros d’extorsion

X. : «  ils vont donneront des excuses…  (vous avez vu, il y eut des funérailles, on est en deuil) mais ils peuvent mourir, ils le peuvent tous autant qu’ils sont »
P.G. : « Son père peut mourir [je m'en fou ndr]  »
X :  « … moi je m’en bas … »

Si l’entrepreneur ne paie pas, les mafieux ont prévu de l’enlever, le temps que son beaux-frère donne l’argent.

X. : « On va le chercher chez son beau frère…« 

P.G. : « on l’emnène dans la montagne [voir photo]… on le met dans la cabane« 

A. P. : « On l’attache à un mangoire et vous verrez que cela lui passera [l'envie de ne pas payer ndr]« 

P. G. : « Puis, ils nous donne 20 000 euros chancun et on le libère« 

FIN

PS : ces écoutes sont disponibles sur le site du journal laRepubblica (http://www.repubblica.it/cronaca/2010/05/18/news/boss_intercettati-4145994/) ce qui démontre que l’Italie est une démocratie transparente. Mieux, elle est un état de droit qui dispose des meilleurs outils juridiques pour lutter contre le crime organisé (cf. Lobbying antimafia à Bruxelles).

Attention, le gouvernement actuel veut limiter les écoutes judiciaires (article du Point) car « les mafieux aussi ont droit à une vie privée » Daniela Santanche, membre du gouvernement.

Share

Laisser un commentaire

*
Faire un don
Search
OGC
Petit dico énervé de la mafia
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités
Site sur la criminalité
Petit dictionnaire énervé de la mafia
Petit dico énervé de la mafia