Mafias.fr à Cabries

17634609_380978415635042_7466268677843150700_nLe 31 mars, Jean Sansone, président de l’association « Cabriès Défense Développement », avait invité Fabrice Rizzoli, docteur en sciences politiques, membre d’Anticor et spécialiste de la « grande criminalité » (crime organisé, délinquance économique et financière et corruption), à présenter ses travaux.
 L’association CDD organisait cette réunion publique afin d’annoncer son adhésion à Anticor. « Cabriès Défense Développement » est une association fondée en septembre 2016 et, comme Anticor, milite pour rétablir l’éthique en politique et le rapport de confiance entre citoyens et élus.

Jean Sansone a donc évoqué les sujets locaux auxquels son association est confrontée comme les décharges sauvages autorisées par le maire. Le préfet et d’autres personnalités politiques ont été alertés.

17759859_380981155634768_4739326820699705196_n

Fabrice Rizzoli a ensuite présenté la nouvelle charte d’Anticor en illustrant les différents points de cette dernière. « C’est aux citoyens de s’emparer de cette charte pour la faire appliquer » dit Fabrice Rizzoli afin de rappeler que les promesses des politiques, ayant signé les anciennes chartes, peuvent être oubliées…

Puis, l’importance de l’usage social des biens confisqués en Italie en prenant l’exemple des affaires Balkany et Cahuzac. Tout comme en Italie, les biens de ces personnalités politiques devraient être mis à disposition de coopératives bio ou devenir un lycée hôtelier ou agricole.

libera_CabriesA ce jour, seule deux associations demandent un tel dispositif : Anticor, article 19 du plaidoyer et Crim’HALT!

Jean Sansone s’est vu offrir deux produits Libera Terra fait par des coopératives sur des terres confisqués aux mafias. L’un des produits, le pesto d’olive calabrais est fait par la coopérative Valle Del Marro. Le président de cette coopérative et le président de Crim’HALT étaient en Suisse la semaine du 21 mars pour la journée des victimes de mafias.

Un énorme merci au Conseil Constitutionnel pour avoir retoqué l’amendement usage social des biens confisqués (cf. Communiqué de presse : les biens confisqués échappent à la société civile !)

Share

Laisser un commentaire

*
La mafia de A à Z
Recevez chez vous le livre dédicacé : "la mafia de A à Z" contre 18 euros en cliquant sur le lien suivant
PayPal Logo
Search
Mafia (en italien)
Observatoire Géopolitique Criminalités